Ah non plus aucun espoir
De fumer le moindre joint ce soir
Les douaniers nous ont saisi
Notre conso du samedi

Ah non plus aucun espoir
Il ne nous reste plus qu'à boire
A boire jusqu’à en oublier
Notre belle boulette qui s’est envolée

Ah non plus aucun espoir
Il n’y a plus d’espoir
De fumer le moindre joint ce soir
De tirer sur un pétard

Les douaniers nous ont saisi
Sur la route cet après-midi
Notre conso du samedi
Ca n’a pas fait un pli

Voici l’histoire véridique
Et ô combien tragique
C’est une histoire aberrante, hallucinante
Mais malheureusement ô combien monnaie courante

C’était un week-end merveilleux
Le cap à l’ouest vers la grande bleue
Dans le camion, des binouzes et du picon
Un bon bout d’ teushi pour fumer entre amis

Kilomètre 50, arrêtés par les képis
C’est vraiment pas d’ bol, putain de rond point pourri
Kilomètre 50, arrêtés par les képis
Juste après le virage, c’est leur endroit favori

On les avait pas vus
Maintenant on est foutus
Demi-tour impossible
Ils nous ont pris pour cible
Alors on s’est résignés, frustrés
Dégoûtés on s’est arrêtés
Trois plombes pour nous fouiller
Trois plombes à nous faire chier

C’est le blues, le blues de la boulette
Quand on n’a plus rien pour se rouler un vieux pèt’
C’est le blues, le blues de la boulette
Quand au fond des poches il ne reste plus une miette