Dans les faubourgs
On entend encore parfois
Cette chanson d'antan
Ce vieil air qui fait !

La la la

Mais saviez-vous que c'était la chanson des troubadours
Parcourant les chemins
Des mondes merveilleux et humains
A la rencontre des paysans, des citadins

Ils colportaient leurs histoires
Toujours plus loin
De place en place ils passaient, rassemblaient,
Amusaient, jonglaient, jouaient,
Et surtout toujours riaient
Pas de frontières, pas de barrières,
Mais toi…

Ecoute le vent, ce bruit, ce chant,
N'entends-tu pas cette chanson
Qui remonte du fin fond
De l'histoire de la Terre
Du plus profond des forêts
Elle vient du coeur de l'univers
Pour nous aider à retrouver
Tous nos sens disparus
Notre imagination perdue
Nos rêves d'enfant
Et tous ces secrets absents
Il faut maintenant aller chercher
Cette matière à s'évader
Et dans cette quête les contes de fée
Seront nos meilleurs alliés

Oui saviez-vous que c'était la chanson des troubadours
Parcourant les chemins
Des mondes merveilleux et humains
A la rencontre des paysans, des citadins